IALA

3ème réunion régionale Japon-Asie du sud-est – 13 février 2017

Du 13 au 17 février, la garde côtière japonaise a généreusement accueilli la 3ème réunion régionale Japon-Asie du sud-est. Outre les gardes côtes japonais et l’association des aides à la navigation japonaise (JANA), le Brunei Darussalam, le Cambodge, l’Indonésie, la République Démocratique Populaire du Laos, la Malaisie, le Myanmar, les Philippines, Singapour, la Thaïlande, le Vietnam et l’AISM étaient présents. La réunion, qui s’est très bien déroulée, a permis de discuter de différents aspects de la formation des opérateurs VTS, y compris les savoir-faire et connaissances nécessaires pour devenir opérateur VTS et le processus de certification pour les opérateurs VTS.

La garde côtière japonaise est membre de l’AISM depuis 1959 et a accueilli la Conférence de l’AISM à Tokyo en novembre 1980. M. Takahide Yamada, de la garde côtière japonaise, a été président de l’AISM de 1980 à 1984. Le Japon joue très sérieusement son rôle parmi les pays phares de la région. Cette réunion était la troisième d’une série de réunions entre pays du sud-est asiatique.

La clé pour des services de trafic maritime fiables et de haute qualité consiste en des opérateurs bien formés, certifiés selon les normes internationales et les recommandations, guides et cours-types de l’AISM. Alors que certains pays ont déjà mis en place leurs propres centres accrédités de formation et prodiguent des cours approuvés suivant les guides de l’AISM, d’autres n’ont pas les moyens nécessaires pour assurer une formation au VTS de qualité. C’est pour ces raisons que le centre de formation régional de l’Asie du sud-est pour les opérateurs VTS, à l’institut de formation au transport maritime en Malaisie (MATRAIN), est si important. C’est unique au monde et l’AISM soutient pleinement cette initiative à travers son Académie mondiale. C’est une entreprise d’envergure, financée par le Japan ASEAN Integrated Fund (JAIF). Toute la communauté du VTS va suivre de près son développement. L’Académie mondiale de l’AISM fera tout son possible pour faire de cette importante initiative un succès.

La réunion comprenait une visite du simulateur VTS récemment développé et tout à fait innovant de la société Japan Radio Co (JRC) à Nagano ainsi que du centre VTS à Werk Yokosuka, qui par coïncidence célébrait son 40ème anniversaire ce même jour.

Pendant la réunion, le doyen de l’Académie mondiale de l’AISM a fait une démonstration de l’utilisation de la boîte à outils de l’AISM pour la gestion du risque et a créé une courte vidéo utilisant IWRAP-Mk-II, qui montre les eaux très empruntées de la zone VTS de Tokyo-Wan.

Voir la vidéo ici