IALA

Structure des commissions 2018-2022

Lors de la réunion de décembre 2017, le Conseil a décidé de la structure des Commissions pour la période 2018-2022.

L’organisation en quatre Commissions fonctionne bien depuis de nombreuses années. Un facteur également important à considérer est l’espace disponible au siège de l’AISM ainsi que le soutien du Secrétariat et la gestion des documents.

Les Commissions proposées pour la période de travail 2018-2022 sont :

-Prescriptions et gestion des aides à la navigation maritime, ARM

-Ingénierie et développement durable, ENG

– e-Navigation, services d’information et de communications , ENAV

-Service de trafic maritime, VTS

En comparaison avec la distribution des travaux des Commissions pour la période 2014-2018, les changements suivants peuvent être observés :

Les travaux sur les services de radionavigation seront dans la Commission ENG. Ces travaux incluent le positionnement satellite, le positionnement terrestre, le positionnement des balises radar et services d’augmentation. C’est un ensemble distinct d’éléments de travail qui s’intégrera bien dans ENG. Cela permettra d’équilibrer le nombre de participants dans chaque Commission. D’un point de vue logistique, ce sera également bénéfique pour les réunions et pour l’utilisation du bâtiment.

Le travail actuel d’ENAV sur « la terminologie, la symbologie et la représentation (sous Services d’information selon la carte des normes) ira avec ARM, et sera ainsi regroupé avec les autres domaines relatifs à l’interface avec les marins.

ENAV devient «e-Navigation, services d’information et de communications » (ENAV) pour refléter le point central de son travail maintenant et dans le futur.

Les services d’information seront traités dans les Commissions ARM et ENAV.

  • La gestion des portefeuilles de service maritime et S-200 dans ARM ; et
  • La modélisation des données dans ENAV.

Le renforcement des capacités est ajouté à ARM.