Close
to

IALA

Message du Secrétaire Général

J’ai été agréablement surpris de toutes les initiatives très enthousiastes des membres autour de la première journée mondiale des aides à la navigation maritime, le 1er juillet 2019. Les évènements organisés autour du monde sont un excellent moyen de faire connaitre les activités de l’AISM [pour la sécurité et l’efficacité des navires et la protection de l’environnement à travers l’amélioration et l’harmonisation des aides à la navigation maritime à travers le monde] à un public plus large.

Ce fut un plaisir, pour moi et tout le personnel de l’AISM, d’accepter l’invitation de l’ancien président de l’AISM, M. Juan Francisco Rebollo, à participer au splendide programme organisé par l’autorité portuaire des Baléares à Palma de Mallorca, sous les auspices de Puertos del Estado. Le choix d’avoir des présentations techniques et une visite au musée du phare de Porto Pi datant du 17ème siècle était parfait pour illustrer l’esprit de la Journée mondiale des aides à la navigation maritime.

J’encourage les lecteurs à consulter notre page dédiée sur le site internet où ils pourront retrouver tous les évènements et témoignages : https://www.iala-aism.org/news-events/world-marine-aids-to-navigation-day/world-marine-aids-to-navigation-day-2019/. Le conseil a décidé de garder le même thème pour l’année prochaine.

Le conseil fut très occupé lors de sa dernière session en juin à bord du transatlantique historique SS Rotterdam. Le conseil a approuvé de nouveaux documents techniques et passé en revue les développements pour l’académie mondiale, et plus encore. Les membres du Conseil ont aussi pu profiter d’une visite technique au port de Rotterdam et au Centre VTS Botlek, qui, avec le Centre VTS Hook of Holland, surveille et donne des informations sur le trafic maritime pour l’un des plus grands ports du monde.

La réunion à Rotterdam fut aussi une excellent opportunité d’être en liaison avec notre membre national et de préparer le Symposium sur les VTS et l’e-Navigation qui va avoir lieu l’année prochaine du 25 au 29 mai.

La date limite pour la soumission des présentations sur le thème « Sécurité maritime améliorée et connectivité » est maintenant atteinte et le programme final des intervenants sera publié sur le site internet www.iala-rotterdam2020.nl lorsque le Comité directeur du Symposium aura procédé à la sélection des présentations, au mois de septembre. Les inscriptions se feront en ligne sur le site internet.

Le symposium sera une plate-forme d’importance capitale pour discuter entre experts les éléments de connectivité maritime numérique pour le littoral et l’harmonisation des services maritimes, dont la normalisation des modèles des données et les canaux  de communication pour l’échange numérique d’information entre les navires et les entités à terre. Cela va également permettre à l’industrie maritime d’avoir une plus grande conscience du travail fourni par la Commission VTS pour la révision des Lignes directrices pour les services de trafic maritime (Résolution A.857(20) de l’Assemblée de l’OMI), grâce à la présentation des résultats du séminaire de 2 jours qui s’est tenu à Saint-Germain-en-Laye les 26 et 27 juin. Le projet de texte révisé des lignes directrices a été brillamment discuté lors de ce séminaire, grâce à la participation active des acteurs majeurs du milieu maritime. Il est essentiel que ces lignes directrices continuent à apporter un cadre clair pour l’établissement et le maintient des services de trafic maritime d’une manière harmonieuse à travers le monde.

Une année s’est écoulée depuis que l’Assemblée générale, à sa 13ème session tenue à Incheon, a approuvé le tout premier ensemble de normes AISM. L’Académie mondiale s’est engagée à conseiller les états côtiers pour la fourniture d’aides à la navigation maritime en accord avec ces normes, y compris leurs éléments normatifs et informatifs. Leur mise en place par tous les états côtiers permettra l’harmonisation mondiale des aides à la navigation maritime. A cet égard, j’attire l’attention sur la récente mission d’évaluation des besoins menée par l’Académie en République de Gambie, qui a donné lieu à des recommandations structurées qui prennent en compte ces normes, en fonction des besoins de ce pays.

J’encourage tous les membres à promouvoir le programme de cours à distance de l’Académie. Il permet aux personnes intéressées de suivre en ligne les trois modules requis pour obtenir la qualification internationale de niveau L1.1, gestionnaire d’aides à la navigation. Les dates de début sont réparties sur toute l’année. Pour plus d’information, vous pouvez contacter M. Kevin Gregory, Directeur de l’enseignement et du développement (kevin.gregory@iala-aism.org).